Rechercher

Champdeniers-Saint-Denis. « Les résultats sont encourageants »

article Ouest France


Le projet du supermarché se concrétise. 1 577 m2 d’ombrières photovoltaïques installés sur le parking vont permettre de réduire les dépenses en électricité et apporteront du confort à la clientèle.


Les supermarchés commencent peu à peu à investir dans des ombrières solaires en autoconsommation. Le Super U de Champdeniers fait figure de précurseur en la matière. Il est un des tout premiers dans les Deux-Sèvres à adopter ce système de production énergétique écologique. Raphaël Gautreau, le directeur du centre commercial Super U, investit dans cet équipement qui apportera du confort à la clientèle et fournira de l’énergie. Nacelles et autres engins s’affairent autour du supermarché.


Quelles ont été vos motivations pour vous lancer dans ce projet innovant ?

Raphaël Gautreau, directeur du Super U : « La principale est, avant tout, la réduction de la consommation d’électricité de notre magasin assortie d’une volonté écologique. Ma réflexion sur le sujet a commencé en 2017 avec la modification des vitrines de froid. J’ai poursuivi avec une optimisation des roofstop* en 2018 et le lancement d’une campagne de sensibilisation auprès du personnel pour l’amélioration du magasin. En 2019, nous avons changé tous les éclairages (magasin et station carburants) pour obtenir 100 % de Led et la mise en place d’une gestion centralisée. Les résultats ont été encourageants : 3 % d’économie en 2018, 8 % en 2019, notre souhait étant aujourd’hui d’atteindre 15 % grâce à l’autoconsommation par le photovoltaïque.

« Une étude de faisabilité a été alors conduite par le Centre régional pour les énergies renouvelables (CRER). Nous avons retenu l’entreprise française Triangle Horizon, développeur, constructeur, installateur, qui conduit le chantier du début à la fin. »


Quelles sont les caractéristiques techniques de cette installation ?

« Le parking du magasin sera ainsi recouvert de 1 577 m2 de panneaux photovoltaïques, de fabrication canadienne. Ces ombrières ont la particularité d’être constituées de panneaux photovoltaïques exposés plein sud, l’autre pente, orientée nord, recouverte de polycarbonate, demeurera transparente. Par ailleurs, ces plaques sont bifaciales, à savoir que la face intérieure reflète la lumière présentant un aspect agréable à l’œil. Cette installation est prévue pour une production de 289 Kw, dont 95 % à 97 % sont destinés à l’ensemble du magasin qui compte une boulangerie, un rayon traiteur, de nombreux frigos, etc. Le tout fonctionne entièrement à l’électricité. La facture énergétique est donc importante. Les ombrières solaires, installées sur le parking du supermarché, vont permettre de produire en moyenne 25 % des besoins énergétiques. L’autoconsommation solaire correspond aux activités comme les supermarchés, car c’est en pleine journée que leurs besoins énergétiques sont importants, au moment justement où les panneaux solaires produisent le plus.


« En plus des aspects financiers, une ombrière solaire améliore le confort des clients en protégeant les véhicules des éléments naturels (soleil, pluie, vent, voire la neige), et renvoie une image plus respectueuse de l’environnement. 80 places de parking seront couvertes et nous avons également repensé le cheminement piétonnier. Cette installation doit être fonctionnelle fin juillet, sachant qu’elle sera complétée par la pose de bornes de recharge électrique. Le magasin s’est d’ailleurs doté d’une Zoé électrique au sein de son parc automobile de location. »


Il s’agit là d'un investissement important !

« Même si l’investissement de départ peut paraître important, l’amortissement est relativement rapide, environ 12 ans. Avec l’augmentation du prix de l’électricité, même dans les régions moins ensoleillées comme chez nous, l’autoconsommation sera rentable. »

*Appareils de chauffage et climatisation en toiture du magasin.


lien vers l'article : https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/champdeniers-saint-denis-79220/les-resultats-sont-encourageants-b4355753-862d-4a47-8c34-c2ed15f4e13c


2 vues